La fenêtre de ma chambre ensoleillée

S'ouvrait sur de légers nuages de lumière baignés.
Le petit lac tranquille au pied des peupliers
Dès l'aube accueillait, des cygnes majestueux
La danse immaculée...

Sans ennui je jouissais des jours ainsi donnés
Par une providence rare, guidant ma destinée
Etais-je né coiffé ?

Vrai, dans votre hôpital, je fus très bien traité :

Merci à l'administrateur
Qui sut choisir un excellent traiteur,
Pour des menus succulents et variés.

Merci aux aides-soignantes
Aimables et prévenantes.

Merci aux infirmiers et infirmières
Dont les soins furent "de première".

Merci aux internes et aux médecins chevronnés
Qui font le plus beau des métiers.

Merci pour leur écoute et pour leur compassion
Ils se donnent aux autres avec une vraie passion.

Je vous quitte aujourd'hui et je pars sans espoir de retour
Mais au seuil du grand départ où chacun arrive un jour
Je voudrais vous dire le grand plaisir
De vous avoir connus un peu, trop peu mon Dieu !
Et vous souhaiter du fond du coeur
A chacun d'entre vous réussite, et bonheur.