L'histoire de H., 5 mois, commence bien avant sa conception.
L'accord d'un homme et d'une femme, amis simplement, qui décident de faire un enfant. Sans amour, sans projet commun, chacun imaginant égoïstement sa vie future avec le bébé à venir.
Lui, homosexuel célibataire peu épanoui, et elle, jeune femme carriériste ambitieuse.
Un bébé en route, un bébé fabriqué, sans le sens littéral du terme. Bien loin des conceptions habituelles et connues.
Chacun son avis, je ne veux pas juger. C'est simplement étrange.

    La grossesse ne se déroulera pas sans problème. Une menace d'accouchement prématuré, avec une hospitalisation dans le service des grossesses pathologiques, qui se prolonge jour après jour.
Plusieurs complications qui aboutissent à une césarienne en urgence pour sauvetage foetal.
La naissance d'une petite crevette de 27 semaines d'aménorrhée (terme théorique étant de 37 à 41 SA). Un grand prématuré. Qui restera hospitalisé pendant 2 mois, pour lui permettre d'arriver à maturation.
   
    La néonatologie, service d'élevage.
Des petites crevettes prématurées, reliées à plusieurs tuyaux pour les maintenir dans un état respiratoire stable, et pour les faire grossir jusqu'à un poids acceptable pour un bébé.
Parfois, il s'agit d'"élevage simple" : un prématuré proche du terme, sans aucune complication, que l'on doit simplement faire grossir.
Parfois, malheureusement, c'est un élevage un peu plus délicat, avec nécessité de ventilation artificielle, parfois d'intubation, d'antibiotiques, et de sonde naso-gastrique pour le gavage alimentaire...

    Monde très particulier que celui de la néonat, où moi jeune généraliste, je peine à trouver ma place, si peu crédible qu'elle soit.